Travail : Etre fidèle à soi-même

« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles. » (Sénèque)

Le dimanche soir, vous êtes anxieux(se) à l’idée de reprendre le travail le lendemain ? Dès le réveil, vous avez hâte que la journée se termine ? Vous allez au bureau à reculons et vous vous ennuyez ferme ? Je ne peux que vous conseiller de changer d’emploi ! Bah quand-même, on passe une bonne partie de notre vie au travail, alors autant le faire dans un domaine qui nous plaît réellement ! Et puis, le temps est précieux, ne le gaspillons pas en mal-être (oui, je sais, ça fait un peu leçon de morale) ! Sans oublier les regrets qui risquent d’apparaître avec le temps : « Pourquoi n’ai-je pas essayé le juridique ? » (c’est un exemple hein). Et ce n’est pas ce que je vous souhaite.

Je vous entends d’ici : « Elle est marrante, elle, j’aimerais bien faire autre chose, mais le loyer, les enfants, les crédits…! » Je le conçois. Mais, en raisonnant ainsi, vous vous limitez et mettez de côté votre vrai vous (ou moi).

Pour beaucoup, ça commence comme ça : on a besoin d’argent, donc on accepte le poste qui se présente. On sait qu’il ne nous correspond pas vraiment, mais on n’a pas mieux sous la main alors… Au début, ça va, on est juste content d’avoir trouvé du boulot pour se prendre un appart, se faire plaisir, payer les charges… mais sur le long terme, notre personnalité profonde se manifeste. C’est là que l’insatisfaction pointe son nez.

Alors, voici quelques conseils :

1. Laissez la porte ouverte au changement

En énonçant une excuse, le loyer par exemple, vous vous freinez mentalement. Ecoutez-vous, permettez-vous de réfléchir à ce que vous aimeriez réellement faire. Des choses se mettront en place dans votre esprit.

2. Apprenez à vous connaître

Vous souhaitez vous reconvertir, mais vous ignorez encore quelle voie emprunter ? Cela peut arriver : beaucoup veulent changer de travail, mais n’ont aucune idée de ce qu’ils pourraient faire après. C’est parce qu’ils ne se connaissent pas vraiment eux-mêmes. Dans ce cas, il est nécessaire d’aller au fond de soi pour déloger ses aspirations, ce qui peut prendre du temps. Pour vous aider, faites déjà deux colonnes. A gauche, listez ce que vous aimez faire ; à droite, ce que vous ne voulez pas ou plus faire. Mettre par écrit vous permettra d’y voir plus clair.

Ensuite, affinez la liste de gauche. Si vous avez inscrit 8 choses que vous aimez faire, gardez-en 3, celles qui s’accordent le plus à votre personnalité.

Très bien, vous aimez le chant, la couture et le marketing ? Première question à se poser : Pourrai-je gagner ma vie avec l’une de ces activités ?

3. Faites des recherches

Internet est une mine d’informations. Renseignez-vous sur les métiers en relation avec les domaines que vous avez retenus : diplômes exigés, avantages, inconvénients, contraintes, fourchette de salaire, horaires… Y a t-il de nombreuses offres d’emploi dans le(s) secteur(s) qui vous intéresse(nt) ? Tout cela est à analyser. Certains postes exigent de commencer très tôt ou de finir très tard. Qui ira déposer les enfants à l’école le matin ou les chercher le soir ? Il faut tenir compte de tout cela. Discutez de votre projet avec votre entourage, qui peut vous apporter conseils et soutien.

Si, à cet instant, le projet vous semble compliqué à mettre en place, en raison de votre situation familiale ou autre, remettez à plus tard mais n’abandonnez pas l’idée.

Maintenant, ça se précise, un métier vous tente, mais vous n’avez pas le diplôme requis ou peu de connaissances : renseignez-vous sur les formations correspondantes et les écoles ou organismes qui les dispensent.

4. Le financement

Votre entreprise peut-elle financer la formation ? Renseignez-vous auprès de la direction des ressources humaines sur les différentes possibilités.

5. La recherche d’emploi

Vous êtes bien lancé(e), vous avez commencé une formation ! Pensez à refaire votre CV et commencez à travailler les lettres de motivation. Soignez votre candidature. Au moment opportun, répondez à des offres.

Maintenant, patience et persévérance feront le reste. Mais, vous êtes sur la bonne voie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s