Journée internationale des femmes 2 : Interview

A l’occasion de la Journée internationale des femmes, je me devais de donner la parole à… une femme (l’avis d’un homme sur le sujet aurait pu être intéressant également, je me le note pour l’année prochaine 😉 ) ! Entretien avec Christelle, une femme de caractère, comptable et mère de deux enfants.

InterviewLa Journée internationale des femmes, vous en pensez quoi ?

ChristelleJe pense qu’elle n’est pas assez médiatisée. C’est déjà bien d’avoir une journée pour défendre nos droits, mais cette journée, à mon sens, ne fait pas avancer les mentalités.

InterviewSelon vous, que pourrait faire la société pour améliorer la vie des femmes ?

ChristelleLes dirigeants devraient arrêter de faire des promesses à l’approche du 8 mars, mais plutôt les concrétiser. En 2018, les mentalités ne sont pas si évoluées que ça, sutout dans le monde du travail. Les femmes restent les cibles quand l’éducation d’un enfant est à déplorer.

InterviewAvez-vous déjà vécu des discriminations de par votre statut de femme ?

ChristelleNon, pas du tout car je sais que je suis une femme forte. Je connais mes limites en tant que FEMME et je laisse le reste aux hommes. Cela ne fait pas de moi une femme faible.

InterviewAvez-vous déjà pensé que ce serait mieux d’être un homme ?

ChristelleNon car je suis déjà une super woman ! J’arrive a allier vie professionnelle et vie familiale. Je fais du bricolage, de la peinture ameublement, de la mécanique etc… Je me range dans le cadre de la femme indépendante, mais pas féministe. Pourquoi vouloir être un homme quand nous avons le même cerveau et un mental plus fort que le leur ?

InterviewCa, c’est dit. Voyez-vous des avantages à être une femme ?

ChristelleOui, je peux porter un costume et des robes contrairement aux hommes (rires) ! Sans blagues, pour ma part il n’y a pas vraiment d’avantages, il faut juste se sentir bien dans sa peau de femme et savoir utiliser nos charmes.

InterviewDes inconvénients ?

ChristelleNe dit-on pas que la femme est le péché? Le seul inconvénient à l’être est le regard des autres dans les familles africaines quand tu ne peux pas porter d’enfant. La faute retombe toujours sur la femme… Tout cela, c’est encore des à priori car les hommes peuvent avoir des problèmes de conception.

InterviewEn conclusion ?

ChristelleLa journée de la femme n’a pas encore trouvé son but précis et dans 50 ans nous discuterons toujours des même points. La femme doit garder sa place de femme, mais être indépendante sans se laisser influencer par des idées reçues « malsaines ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s