Téléphone portable : Soyons plus vigilants !

La semaine dernière, j’ai réalisé que je passe rarement 30 minutes sans jeter un coup d’oeil à mon téléphone portable… Grand Dieu, ai-je pensé, à partir de quel moment utilise t-on le mot « accro » ? Bon, je sais que je ne suis pas accro, mais j’ai commencé à réfléchir à la situation :

  • Dans la rue, je regarde mon téléphone
  • Dans les transports, je regarde mon téléphone
  • Au bureau, je regarde mon téléphone
  • Lorsque je fais des courses, je regarde mon téléphone

Et la liste n’est pas finie ! Il m’arrive de me demander comment je faisais avant ! Lorsque j’étais ado, l’utilisation du téléphone portable était rare. Aujourd’hui, il est dans tous les foyers ! Je me rends compte que les relations avec les gens perdent en qualité parce qu’il y a toujours cet objet qui surgit…

Même s’il est bien utile, je commence à voir le téléphone portable un peu comme un intrus, puisqu’il s’invite partout ! De plus, il fait tellement partie de notre quotidien qu’on oublie qu’il représente un réel danger pour la santé !

 

UN OBSTACLE A LA VRAIE COMMUNICATION…

On accorde tellement d’attention à notre téléphone portable, qu’on ne profite pas à 100 % du moment présent par peur de rater un appel ou un message. Le magazine Cosmopolitan révèle que, lors d’une récente étude, 89% des sujets ont avoué avoir sorti leur téléphone lors d’un événement social récent, ce qui est énorme ! 82% d’entre eux ont même admis que l’utilisation de leur téléphone nuit à la qualité de leur conversation.

 

… NOTAMMENT DANS LE COUPLE

Avez-vous entendu parler du « phubbing » ? Mot composé de phone (téléphone) et snubbing (snober), il s’agit de consacrer plus de temps à son téléphone qu’aux personnes qui nous entourent. Ce qui peut s’avérer destructeur pour un couple, le conjoint se sentant ignoré. Des chercheurs de l’Université Baylor aux États-Unis se sont penchés sur le sujet : après avoir interrogé 450 volontaires, ils ont découvert que 46,3% d’entre eux étaient souvent « phubbés » par leur partenaire. 22,6% des participants ont révélé que le phubbing avait provoqué de vrais problèmes dans leur couple.

 

UN DANGER POUR LA SANTE

Des études alertent sur le danger des ondes électromagnétiques sur le cerveau lors d’une utilisation intensive du téléphone portable. En effet, le corps peut les absorber. J’ai suivi le témoignage de Rémi Vila, ancien champion du monde de planche à voiles : il y a quelques années, il a été atteint d’une tumeur à l’oreille interne due à l’utilisation du téléphone portable. Il explique qu’il dormait avec l’objet près de sa tête et qu’il l’utilisait beaucoup en voiture, choses à éviter.

Par ailleurs, si l’on utilise un appareil électronique moins d’une heure avant d’aller se coucher, la lumière bleue artificielle pourrait réprimer les hormones qui provoquent le sommeil et retarder l’endormissement.

 

PRECAUTIONS A PRENDRE

La bonne nouvelle, c’est que nous pouvons prendre certaines précautions afin que l’utilisation du téléphone portable ne devienne pas TROP néfaste, sur le plan social mais SURTOUT pour notre santé :

  1. En cas de dépendance au téléphone portable, apprendre dans un premier temps à laisser le téléphone à la maison pour une courte durée, le temps d’aller chercher la baguette par exemple,
  2. Lors d’une soirée entre amis ou une sortie en famille, faire l’effort d’éteindre son téléphone pour se consacrer au moment présent,
  3. Utiliser le kit mains libres ou mettre le téléphone portable sur haut-parleur afin d’éloigner l’objet de sa tête à cause des ondes électromagnétiques,
  4. D’une manière générale, privilégier les SMS,
  5. Utiliser la ligne fixe quand on en a une pour les longues conversations,
  6. Limiter la durée des appels et changer d’oreille régulièrement,
  7. Eviter d’utiliser le téléphone portable lorsque la force du signal est faible, c’est-à dire dans les lieux où l’on capte mal (dans le métro par exemple), ou lors de déplacements rapides (métro, trains, voiture…) car la puissance des ondes augmente automatiquement,
  8. Au moment du coucher, éteindre son téléphone. Si l’on ne veut vraiment pas l’éteindre, le garder éloigné le plus possible de la tête,
  9. Ne pas laisser le téléphone à la portée des enfants de moins de 12 ans, les ondes étant plus nocives sur leur cerveau en plein développement. Des études révèlent que les ondes d’objets connectés (téléphone portable, tablette…) peuvent perturber leurs fonctions cognitives (mémoire, attention…) et provoquer notamment troubles du sommeil et anxiété,
  10. Ne pas mettre le téléphone dans les poches de pantalons car il peut représenter un danger pour les organes génitaux,
  11. Tenir également le téléphone éloigné du cœur.

Alors, comme on dit, la santé d’abord !

Sources : medisite.fr, bio-protection.com

A voir :

Témoignage de Rémi Vila

« Phubbing » : le smartphone est-il en train de tuer votre couple ?

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s