La gratitude : C’est bon pour la santé !

La gratitude est devenue à la mode ! Des livres et des articles vantent les bienfaits de la reconnaissance et du merci. Ah ? me direz-vous, le mot « merci » est pourtant, depuis des générations, l’un des premiers qu’on apprend aux enfants, la base de la vie en société avec « bonjour », « au revoir », etc. Alors, qu’est-ce qu’il y a de neuf ? Des recherches ont démontré que la gratitude a des effets positifs sur la santé physique et mentale !

Dans son livre Merci ! Quand la gratitude change nos vies, le Dr Robert Emmons, titulaire d’un doctorat en psychologie de l’université de l’Illinois, écrit :

La gratitude est tout d’abord une constatation du bien dans notre vie, elle est aussi une reconnaissance du fait que la source de ce bienfait se trouve, au moins en partie, en dehors de nous-mêmes.

La gratitude permet de considérer les aspects positifs de la vie : une journée ensoleillée, une place assise dans les transports… En la pratiquant quotidiennement, vous devenez capable d’apprécier tous les bienfaits, même petits, qui se présentent.

Après des études menées auprès de volontaires, Robert Emmons et son collègue Mike McCullough ont constaté que ceux auxquels ils avaient demandé de ressentir de la gratitude pour des faits vécus dans la semaine se montraient, au bout de dix semaines, plus optimistes que les autres, avec une meilleure santé !

morning-2243465__340

 LA GRATITUDE ET SES BIENFAITS

Voici, entre autres, les bienfaits qu’apporte la gratitude :

  • Plus de satisfactions
  • Plus d’énergie
  • Plus d’enthousiasme
  • Une plus grande capacité à pardonner
  • Une plus grande créativité
  • Un meilleur sommeil
  • Un sentiment de bien-être
  • De meilleures défenses immunitaires
  • Une diminution des risques de stress et de dépression

 

La gratitude, c’est aussi savoir dire merci à votre entourage, dire aux gens que vous les aimez. Cela permet de renforcer les liens entre les êtres. Dans le contexte professionnel, il peut s’agir pour un manager de féliciter un collaborateur pour son travail. Cependant, l’attitude de gratitude ne s’acquiert pas du jour au lendemain, elle exige un travail sur soi-même. C’est d’autant plus complexe pour les personnes qui vivent des situations difficiles. En effet, comment être reconnaissant lorsque la vie ne vous fait pas de cadeaux ? Pourtant, recourir à la gratitude peut justement améliorer votre existence.

 

NOTEZ CE POUR QUOI VOUS EPROUVEZ DE LA GRATITUDE

Tal Ben-Shahar, professeur de psychologie positive qui a dispensé des cours de bonheur à Harvard, conseille l’exercice suivant : notez chaque jour 5 choses qui vous inspirent de la reconnaissance. Il peut s’agir, par exemple, de votre santé ou d’un moment passé en famille. Même si vous vivez une période difficile et que vous êtes d’humeur morose, cherchez bien, il y a forcément dans votre vie un élément qui vous apporte de la satisfaction, un être que vous êtes content de connaître. Concentrez-vous donc sur cela et ressentez votre chance. Le positif chassera ainsi progressivement l’obscurité de votre vie.

 

MON EXPERIENCE DE LA GRATITUDE

Par le passé, j’avais souvent tendance à voir ce qui me manquait au lieu de ce que j’avais. Alors, il faut le dire, j’étais souvent insatisfaite… Un ciel gris pouvait me casser le moral ! Un jour, fatiguée d’entendre mes proches me dire que que je me plaignais trop, j’ai décidé de me remettre en question. J’ai listé les domaines de ma vie et constaté qu’il y avait plus de positif que je ne le pensais : une bonne santé, un emploi,… Pourquoi ne pas me réjouir de cela ? Je me suis alors mise à remercier Dieu pour les choses positives dans ma vie et à essayer de voir comment améliorer le négatif… Au bout de quelque temps (je ne saurais dire combien), je suis devenue plus optimiste et j’ai commencé à sentir en moi une réelle force ! Aujourd’hui, je peux dire que la gratitude a changé ma vie. Et, lorsque des difficultés surviennent, cet état d’esprit me permet de mieux les appréhender !

 

[Sources : La psychologie positive pour les nuls (A. Leimon, G. McMahon et B. Millêtre) ; La gratitude (R. Poletti et B. Dobbs)]

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s