Friends : La série cartonne encore, même sur Netflix !

Aaaaah, Friends ! L’évocation de ce titre me donne le sourire. Ce qui m’incite à écrire sur cette série aujourd’hui (d’autres blogs l’ont déjà fait), c’est un article du Journal du Geek : il révèle le classement hebdomadaire des 10 séries télé les plus visionnées en France sur les plateformes de SVOD, dont Netflix, et… surprise, Friends en fait partie ! Cette sitcom, qui met en scène le quotidien de 6 amis (dont un frère et une sœur) – Rachel, Ross, Monica, Chandler, Joey et Phoebe – a accompagné ma sortie de l’adolescence et les premières années de ma vie d’adulte. Le fait qu’elle cartonne encore aujourd’hui, 14 ans après la diffusion du dernier épisode aux Etats-Unis (!), me ravit : pour moi, à l’heure actuelle, aucune série du genre ne l’égale.

 

CE QUI FAIT LE SUCCES DE FRIENDS

En ce qui me concerne, difficile d’oublier les réparties de Joey, les expressions comiques de Ross et l’humour décalé de Phoebe. Je ne parlerai pas du fameux Oh-my-god de Chandler, lorsqu’une situation embarrassante se présente. Selon moi, cette série continue de fonctionner car elle est intemporelle ; elle aborde des sujets qui seront toujours d’actualité : les relations affectives (amoureuses et familiales), les problématiques liées au travail (licenciement, chômage) et même, pour le couple Monica / Chandler, la stérilité et le recours à l’adoption.

 

FriendsEEDP14PJ

 

Friends, ce sont des personnages drôles, attachants et émouvants qui ont une personnalité unique et qui, ainsi, se complètent. J’apprécie le fait qu’ils soient amis et, en même temps, proches comme devrait l’être une famille. Chacun a également une histoire familiale complexe : la mère de Phoebe s’est suicidée quand elle était plus jeune, le père de Chandler est un travesti, les parents de Monica et Ross affichent clairement leur préférence pour leur fils, etc.

C’est donc une série très travaillée, qui fait rire tout en abordant parfois des thèmes délicats ou douloureux. L’obésité y est abordée, l’homosexualité également.

Je pense que ces raisons expliquent le succès de Friends, qui représente d’une certaine manière toutes les facettes de la société, sans forcément faire dans la dentelle. Et c’est peut-être justement cela qui choque la jeune génération qui juge la série sexiste, homophobe et grossophobe (voir cet article ).

 

CONTROVERSES

La série a été vivement critiquée pour son manque d’acteurs noirs. En effet, il a quand-même fallu attendre la saison 9 (!) pour qu’une actrice de couleur fasse son apparition : Aisha Tyler, qui incarne Charlie. Friends a également été accusée d’homophobie : en cause, les gags récurrents sur les homosexuels. Accusations qui ne tiennent pas réellement la route si l’on considère que David Crane, l’un de ses créateurs, est homosexuel. Enfin, le vocabulaire parfois vulgaire a été pointé du doigt. Pourtant, en dépit de ces controverses, le succès de la série ne se dément pas.

Voici l’extrait d’un épisode qui m’a beaucoup fait rire :

S10 – E13 Celui qui baragouinait

Et vous, que pensez-vous de Friends ?

 

[Source : Wikipédia]

11 commentaires

  1. Je suis justement en train d’en me refaire toutes les saisons sur Netflix ! Une serie culte qui met de bonne humeur, c’est très agréable 🙂
    Les critiques actuelles sont pour certaines compréhensibles (homophobie ordinaire, grossophobie…) mais il n’en fait pas oublier que la série date un peu (le coup de vieux), et que les mentalités ont changé sur certains sujets. On pouvait rire de choses il y a quelques années sur lesquelles on n’en peut plus rire aujourd’hui, et inversement 🙂

    J'aime

    • Merci pour ton commentaire ! Oui, c’est une série qui fait vraiment passer de bons moments et tous les soirs j’étais devant ! Un épisode qui me revient souvent en mémoire également, c’est « Celui qui avait les dents blanches », j’en ris rien que d’y penser! Un des créateurs de la série étant homosexuel (évidemment il faut le savoir), il ne s’agit pas d’homophobie mais plutôt je pense d’une façon de rendre l’homosexualité moins taboue. Mais, comme tu dis, il y a des choses sur lesquelles on ne peut plus rire aujourd’hui. De plus en plus d’ailleurs.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s