Get Out : un thriller brillant et redoutable

Phrase d’accroche : Ce n’est pas parce que vous êtes invité que vous êtes le bienvenu.

Ecrit et réalisé par Jordan Peele, Get Out (2017) a rencontré un énorme succès mondial et a reçu l’Oscar du meilleur scénario original 2018. Et vous allez comprendre pourquoi, chers lecteurs.

Chris est invité par sa petite amie, Rose, à passer un séjour chez ses parents, Missy et Dean Armitage. Il appréhende la rencontre, sa copine n’ayant pas dit à ses parents qu’il est Noir. Chez les Armitage, Chris est troublé de découvrir que les domestiques sont Noirs et, même si tout le monde se montre accueillant, il ressent un malaise. La nuit, ayant du mal à trouver le sommeil, il sort prendre l’air et assiste à des faits étranges. En rentrant, il croise Missy qui engage la conversation avec lui et en profite pour l’hypnotiser et le paralyser. Chris se réveille en sursaut dans son lit, pensant avoir fait un cauchemar, mais il comprend bientôt que la psychiatre l’a réellement hypnotisé. Le même jour, les Armitage reçoivent de nombreux invités pour leur fête annuelle et Chris est alors confronté à des remarques sur sa couleur de peau et à des événements troublants. Il est cependant bien loin d’imaginer qu’un sort particulièrement effroyable l’attend…

1SwAVYpuLj8KsHxllTF8Dt9dSSX.jpg
films-horreur.com

La première scène du film met déjà dans l’ambiance, puisqu’on assiste à un enlèvement. Ensuite, chez les Armitage, de nombreux éléments contribuent à créer une atmosphère inquiétante, notamment le comportement étrange des domestiques et de la famille de Rose – en particulier la mère et le frère. On s’attend à une histoire de racisme un peu classique,  mais le réalisateur nous prend au dépourvu : ici, les Noirs ne sont pas insultés ou passés à tabac, ils sont plutôt considérés comme des « marchandises » – certaines scènes pouvant rappeler l’esclavage, bien qu’il ne soit pas montré – convoitées par des Blancs prêts à aller jusqu’à l’inimaginable. Et c’est là que cela devient terrifiant, la mécanique apparaissant dans toute son horreur.

L’ordre Get out !, littéralement Tire-toi !, est plusieurs fois donné à Chris. Tire-toi tant que tu le peux encore.

C’est un film terrible car il traite de la triste réalité du racisme, mais il le fait avec intelligence. A mi-chemin entre le thriller et l’horreur, il est bourré d’imagination et à plusieurs reprises, on reste perplexe, on se demande ce qui se trame dans la maison des Armitage. Le réalisateur sème l’angoisse en augmentant progressivement la dose, si bien qu’on reste scotché à l’écran en se demandant ce qui va arriver à Chris et à quel moment. Jordan Peele parvient cependant – et c’est très fort – à mettre de l’humour dans tout ça. Le scénario est brillant avec du suspense jusqu’au bout et, à la fin, tout s’éclaire avec une logique implacable, sans pitié.

L’interprétation de Daniel Kaluuya (Sicario, Black Panther), qui joue Chris, et celle de Catherine Keener (War Story, November Criminals), dans le rôle de Missy, sont excellentes.


GET OUT

Sortie : 2017

Réalisateur : Jordan Peele

Acteurs : Daniel Kaluuya, Allison Williams, Catherine Keener, Bradley Whitford, Lil Rel Howery

[Image à la une : Allociné]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s