Avengers : Endgame, un pur moment de cinéma !

Bonjour à tous,

Sidérée par la fin de Avengers : Infinity War (Quoi ? Ils peuvent pas faire ça !!! Ils peuvent pas faire mourir Doctor Strange, Black Panther et les autres !!!), il était évident que je n’allais pas manquer la suite ! Sidérée, mais forcée de reconnaître un coup de maître de Marvel qui s’assurait ainsi le succès de son prochain film, Avengers : Endgame.

Je vous donne mon avis sur ce 22ème épisode du MCU (Marvel Cinematic Universe), lancé en 2008 avec Iron Man !

Thanos, muni des six Pierres d’Infinité, a fait disparaître la moitié des êtres vivants de la planète, dont un bon nombre de super-héros. Cinq ans plus tard, les héros survivants, toujours affectés par cette catastrophe, décident de remonter dans le temps pour récupérer les pierres avant Thanos et ainsi faire revenir tous les disparus…

Lorsque j’ai vu que le film dure 3 heures, j’ai pensé : c’est long, ne vais-je pas m’endormir ? Ou m’ennuyer ? Eh bien, je n’ai pas vu le temps passer ! Nous retrouvons les héros peu de temps après la tragédie qui a frappé l’humanité, le moral au plus bas, mais avec un nouveau visage, celui de Captain Marvel, venue leur prêter main forte. Mais, c’est l’arrivée inattendue d’un autre super-héros, absent de l’épisode précédent, qui va redonner de l’espoir à nos amis et donc booster l’intrigue en leur suggérant de voyager dans le temps.

Plusieurs questions se poseront bientôt pour l’équipe, notamment : comment remonter à un moment précis dans le temps ? Comment remonter dans le temps sans affecter le présent ? Comment revenir dans le présent ?

Que d’émotions !

Comme on s’y attendait, le film est une réussite sur le plan visuel. Mais, ce qui le distingue des autres « Avengers », c’est l’émotion : on voit les héros comme on ne les a jamais vus, sensibles, fragiles. Aussi bien Iron Man que Captain America, Black Widow ou encore Thor qui affiche, à la place de son corps musclé, un physique bedonnant. Si ce dernier a sombré dans la bière, Hawkeye, lui, a sombré dans la violence. Ici donc, il ne s’agit plus seulement d’effets spéciaux et d’affrontements, mais aussi de sentiments et de fêlures qui rendent les super-héros plus humains et plus attachants. D’ailleurs, retourner dans le passé va rouvrir des blessures pour certains d’entre eux et donner lieu à des moments forts, comme le retour en 1970 pour Tony Stark / Iron Man !

Le rire est toujours au rendez-vous, notamment grâce à lui et à son cynisme habituel et à Rocket – en tout cas, moi il m’éclate – le raton laveur Gardien de la Galaxie au caractère bien trempé, qui contraste avec les autres super-héros.

Infinity_War_303.jpg
Rocket Raccoon (Marvel Cinematic Universe Wiki – Fandom)

Le combat final contre Thanos

Là encore, un combat titanesque attend les héros. Le face-à-face final contre Thanos. Cette fois, ils peuvent compter sur le concours de Captain Marvel et… surprise avec Captain America qui affronte Thanos avec le marteau de Thor !

J’ai également aimé la scène qui donne le pouvoir aux femmes, les super-héroïnes se rassemblant et unissant leurs forces contre l’armée de Thanos.

Dans cette partie, encore de l’émotion : joie, mais aussi tristesse avec le sacrifice d’un super-héros…

Pour moi, Avengers : Endgame réunit tous les bons ingrédients : effets spéciaux, rebondissements, action, suspense, humour et émotion.


AVENGERS : ENDGAME

Film américain de Anthony et Joe Russo, avec Robert Downey Jr., Chris Evans, Chris Hemsworth, Josh Brolin, Scarlett Johansson…

Durée : 3h01

Sortie : 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s