Livre : Complètement cramé ! (Gilles Legardinier)

Déprimé et lassé de sa vie en Angleterre, Andrew Blake, chef d’une petite entreprise, décide de tout plaquer pour retourner en France, pays de sa défunte épouse. Sans dévoiler qui il est vraiment, il se fait embaucher comme majordome au domaine de Beauvillier. Il y fait la connaissance de la patronne, Madame Beauvillier, et de ses employés : Philippe, le régisseur ; Manon, la femme de chambre et Odile, la cuisinière. Ces rencontres vont changer sa vie.

Ca se lit avec plaisir ! L’arrivée de Blake au manoir va chambouler l’existence des personnages… et la sienne. D’une part, il les fera sortir de leur solitude : grâce à lui, ils apprendront tous à se connaître et tisseront de véritables liens. D’autre part, il les aidera à régler leurs problèmes, de Yanis, qui a des difficultés scolaires, à Madame Beauvillier, empêtrée dans des soucis financiers… Il s’agit donc d’une belle histoire sur l’amitié, l’amour, le partage, l’entraide et l’espoir.

Pourtant, ce n’était pas gagné ! Au départ, l’Anglais se demande s’il n’est pas tombé chez les fous : entre Philippe qui l’accueille en lui collant un fusil sur la gorge et d’autres étrangetés, il commence à se demander ce qu’il fait là. Mais, en apprenant à connaître ceux qui l’entourent et en s’impliquant pour eux, il réalisera qu’il a sa place au manoir et qu’il s’y sent bien.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Blake. En plus d’avoir beaucoup d’humour, il est sensible et à l’écoute. On s’attache à ce veuf qui souffre de ne plus voir sa fille, mais qui a des paroles pleines de sagesse pour les autres. Mieux, il est capable d’aller loin pour les aider. Malgré l’épisode du fusil, il devient rapidement ami avec Philippe, qu’il entraîne dans ses plans. Leur duo amène d’ailleurs souvent des moments drôles. On rigole bien aussi avec Odile et son sale caractère.

Gilles Legardinier a donné de la profondeur à ses personnages : avec la détresse de Manon, dont le petit ami a fui en apprenant sa grossesse, la solitude de Madame Beauvillier qui peine à faire le deuil de son mari, et les regrets de Blake, on est vraiment dans l’émotion. Ils ont tous des failles qui les rendent attachants et l’auteur a su exprimer avec réalisme les sentiments propres à leur situation et à leur âge.

De Yanis à Blake, plusieurs générations et différentes cultures sont représentées. Gilles Legardinier veut montrer qu’en dépit de ces différences, les gens peuvent s’aimer et se trouver des points communs. A la fin du livre, on a l’impression que les personnages forment une grande famille.

Les animaux sont également de la partie, notamment avec le chat Méphisto qui réserve une bonne surprise.

En résumé, Complètement cramé ! c’est chaleureux, réconfortant, émouvant et super drôle !


COMPLETEMENT CRAME ! de Gilles Legardinier

Editions Pocket, 2014

432 pages

 

 

 

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s