Le racisme au travail : une bien triste réalité

Bonjour à tous,

Je n’ai pas pour habitude d’aborder des thèmes si graves, car mon blog se veut optimiste et divertissant. Mais, aujourd’hui, je vais faire une entorse à mon propre règlement et parler d’une réalité qui me concerne directement : le racisme. Car si l’esclavage a été aboli, le racisme persiste.

Dieu merci, je n’y ai jamais été confrontée dans le monde du travail, mais je vais vous raconter brièvement la situation que l’un de mes proches a vécue récemment. Il a été embauché pour un CDD dans une banque renommée, dans les beaux quartiers de Paris. Lors de son premier jour de travail, son responsable lui annonce que la direction n’a pas pour habitude de recruter des Noirs, qu’il doit donc rester discret et ne pas trop se montrer.

Comment ça « discret » ????? Cela signifie-t-il que le Noir fait honte et doit se cacher ? Cette banque craint-elle que la vue d’un Noir fasse fuir sa clientèle ? Et que répondre à de tels propos ? Sur le coup, pas grand chose parce que, d’une part, on ne s’y attend pas et, d’autre part, on a besoin du job. En entendant cela, j’ai ressenti une immense colère face à la bêtise humaine, face à cette injustice, face à cette énième confirmation que le Noir ne sera jamais réellement accepté dans la société française.

Cette anecdote ramène à la douloureuse et pénible époque de la ségrégation raciale, pendant laquelle un Noir ne pouvait pas s’asseoir près d’un Blanc dans le bus, ni fréquenter les mêmes lieux que lui. En fin de compte, cette époque n’est pas si lointaine, car la plupart des gens continuent de penser, consciemment ou non, que le Noir leur est inférieur.

Aujourd’hui, à l’heure de la PMA, du mariage pour tous, des motos volantes et autres avancées médicales, sociétales et technologiques, le Noir doit toujours se battre pour se faire une place dans le milieu professionnel et prouver qu’il est aussi compétent qu’un individu non noir, et ce malgré les diplômes obtenus.

1_ob_2tM5Cxi_ULvBJ9cYGvQ
Dessin de Chimulus (medium.com)

Heureusement, des employeurs tiennent d’abord compte du CV, accordant une importance minime à la couleur de la peau, mais il reste un long chemin à parcourir avant que cela ne se généralise.

Oui, le racisme au travail et le racisme, d’une manière générale, sévit toujours. Sur ce sujet, étrangement, le monde ne progresse pas. Ou très peu.


Mode d’emploi : comment réagir face aux remarques racistes ?

Comment réagir aux propos racistes du patron

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s