100ème article : Jamais sans ma trottinette !

Bonjour à tous !

Chasseuse de bonnes nouvelles publie aujourd’hui son 100ème article ! Oui, déjà ! A cette occasion, je vous remercie de me lire, de liker, de commenter et/ou de vous abonner ! Par manque de temps, je ne publie pas autant que je le souhaiterais mais, grâce à ce blog, je peux enfin laisser s’exprimer mon amour pour l’écriture et faire de belles découvertes grâce aux vôtres.

Comme l’indique le titre, je vais évoquer ici mon dernier coup de coeur : la trottinette !

Pendant longtemps, j’ai observé, perplexe, les adultes qui se déplacent en trottinette. Dans mon esprit, le mot « trottinette » était associé au mot « enfant ». Alors, un adulte sur une trottinette, ce n’était pas logique pour moi ; il y avait comme un intrus dans le tableau, une coquille dans le texte. Et ce, même si l’engin était électrique. En gros, je ne comprenais pas ce qui motivait une « grande personne » à monter sur cet appareil, à part le désir de renouer avec son enfance.

Mais ça, c’était AVANT. Avant que, encouragée par mon mari, je ne teste la trottinette électrique et que je ne découvre la sensation grisante qu’elle procure. Et ce sentiment de liberté, avec le vent qui caresse le visage, c’est le plaisir total ! En région parisienne, à cause du couvre-feu imposé par le virus, nous sommes obligés d’être à la maison à 18 heures tapantes. Même si je comprends cette mesure, je la trouve parfois frustrante (et encore, ça va par rapport aux villes de Nice et Dunkerque, maintenant confinées les weekends…). Mes escapades en trottinette me permettent ainsi de compenser un peu cette perte de liberté de mouvement.

J’ignore si c’est le cas pour toutes les trottinettes électriques, mais la mienne peut quand-même rouler jusqu’à 25km/h. Elle peut également parcourir 20 kilomètres une fois la batterie chargée à 100%. Devenue fan, je vois aujourd’hui ce deux-roues comme un mode de déplacement cool, agréable et bien pratique. A condition, bien entendu, de rester prudent et de respecter la réglementation (de nombreux accidents ont déjà eu lieu) et qu’il ne pleuve pas…

Justement, cet après-midi, j’ai profité du soleil radieux pour m’offrir une virée au parc de Sceaux (92). Elle était d’autant plus agréable qu’une piste cyclable longe tout le parc ! J’attends avec impatience les températures plus estivales pour encore mieux apprécier mes balades (frottement de mains) !

Grâce à la trott’, adieu le bus et le tram ! Ca m’arrange bien car, à cause du virus, je n’ai plus envie de mettre les pieds dans les transports en commun. Du coup, elle me permet, en même temps, de faire des économies et m’évite l’attente. J’arrive donc parfois plus vite à destination en trottinette !

Je me surprends parfois à rêver qu’il y ait des endroits où « garer » ma trottinette. Même plié, l’engin reste un peu encombrant, alors il est difficile de le trimballer sous le bras dans les magasins.

Mais, je trouve qu’il y a quand-même plus de points positifs que négatifs à utiliser une trottinette électrique. Et, aujourd’hui, je regarde d’un oeil compréhensif ceux qui en utilisent une !

8 commentaires

  1. Oh super cet article ! Les balades sous le soleil doux et réchauffant me fond aussi de l’œil. Je me tatte à en prendre une pour aller au travail plutôt que la voiture. Malheureusement, il n’y a pas suffisamment de piste cyclable sur le chemin du travail. Toutefois, combien de temps mettez-vous pour la recharger totalement ? J’ai aussi une hésitation quant à la consommation en électricité…

    Aimé par 1 personne

  2. Merci Sarah 😉 Oui, avec les beaux jours, se rendre au travail en trottinette, c’est le top ! En agglomération, en l’absence de pistes cyclables, on doit circuler sur la chaussée, les trottoirs étant interdits aux trottinettes électriques. Sauf si la mairie l’autorise. Il faut donc se rapprocher de la mairie concernée. Mais, hors agglomération, on peut circuler en trottinette électrique uniquement s’il y a des pistes cyclables ou des voies vertes. Je vous invite à aller sur le site service-public.fr, où vous trouverez toutes les infos !
    Il faut compter environ 4 heures pour recharger totalement la trottinette. Vous seriez peut-être gagnante en en utilisant une…

    J'aime

  3. Félicitation pour ton 100ème article 🎊!!
    Je n’ai jamais vraiment été emballée par la trottinette, mais ton article pourrait me convaincre d’essayer ne serait-ce qu’une fois 😏

    Aimé par 1 personne

    • Je te remercie Oly 😉 !
      Je n’étais pas emballée non plus et, aujourd’hui, je m’éclate ! Tout en restant prudente, bien sûr. Je me concentre sur ma route, je ralentis quand j’aperçois des piétons… Le minimum, en fait ! N’ayant pas de voiture, je me sens quand-même plus autonome grâce à la trottinette. Si tu as des proches qui en ont une, c’est l’idéal pour essayer !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s